Rapport mensuel Février 2021

Au cours du mois de février 2021 nous avons effectué une seconde mission à KAYAR. L’objectif de cette mission était  de rencontrer le Maire ALIOU NDOYE pour qu’il puisse mettre à notre disposition un local  pour assurer la thérapie pour les migrants de retour et toute  personne ayant vécu un événement traumatique. M. NDOYE  étant un maire  très averti il  a compris que la prise en charge psychosociale est nécessaire pour ceux qui ont eu à migrer  d’une façon irrégulière et pour les autres villageois quoi ont vécu des évènements traumatiques ainsi donc il a mis à notre disposition un hangar mais qui nécessite une réhabilitation pour être plus opérationnelle pour les séances de thérapie. Ce faisant des cloisons sont nécessaires au moins trois à quatre. Le chargé de communication en a profité pour faire une émission à la télévision communautaire pour présenter HOUSE of HOPE et leur dire l’intérêt de la thérapie.

Nous avons eu à se déplacer vers L’ONG Enda -jeunesse action pour expliquer davantage les services que nous offrons et nouer un partenariat officiel avec eux. Au cours de cette rencontre ils ont émis le souhait d’être formés pour mieux déceler les cas traumatisés en vue de les référer à HOUSE of HOPE mais leur étant spécifique ils aimeraient qu’on mette l’accent sur les enfants qui représentent leurs cibles.

Nous avons reçu aussi deux membres de l’ONG Green village fondation qui est le partenaire opérationnel du HCR depuis janvier 2021 et comme d’habitude nous leur avons parlé de nos activités et ils aimeraient nouer un partenariat avec nous. Ainsi donc le draft de convention leur a été transféré. Nous avons tenu deux séances de travail avec professeur KLAUS et le professeur AIDA SYLLA pour la collaboration entre leurs deux structures et les démarches sont en bonne voie. 

Le chargé de communication a eu à participer à une séance de travail sur le plan stratégique national de la lutte contre l’usage nocif d’alcool 2021 organisé par RESOPOPDEV et deux séances de travail collectif ont été faits à ce propos. House of Hope est désormais membre du Comité National de lutte contre l’alcoolisme et l’usage des substances notifs sous la coordination du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale. Deux particuliers ont été aussi reçus et ils cherchaient à avoir des informations sur nos activités. M. Diop est un administrateur civil à la retraite et aimerait proposer ses services à ses heures perdues et nous mettre en contact avec des habitants du quartier qui ont occupés des postes de responsabilités.

Nous avons aussi échangé avec la Directrice des violences faites aux femmes VVFS qui désire nous inviter à une tribune digitale sur la thématique des femmes.  

Nous avons aussi reçu Melle THERESIA qui administre un guide d’entretien conçu par la JICA pour voir si les droits des sénégalais sont respectés et s’ils éstent en justice s’ils sont bafoués. Nous lui avons fait savoir que nous faisons de la thérapie mais nous l’avons orienté à la RADDHO et à AMNESTY car ils sont spécialisés dans la promotion des droits humains.

Nous avons aussi continué notre apprentissage en thérapie NET en révisant nos cours et en participant aux jeux de rôles sur le THL ,ligne de vie et exposition narrative  sous la supervision des thérapeutes.

Dans le cadre de la recherche de clients nous avons relancé nos collègues du centre sénégalo- allemand et les partenaires.

Charlotte Sarr,
Chargé des relations exterierues HoH

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.